Nos conseils pour devenir négociant automobile

Conseils
4 décembre 2020
Devenir négociant automobile mode d'emploi

Le commerce automobile est un large secteur qui s’articule autour de deux grands axes de développement : le véhicule neuf (VN) et le véhicule d’occasion (VO). Il existe aujourd’hui trois profils dans la vente automobile : le négociant automobile, le mandataire automobile et le courtier automobile en B2B et/ou B2C. 


Pour démarrer une activité de négoce automobile, il est important de bien se préparer en amont pour assurer son succès futur. Dans notre livre blanc “Nos conseils pour devenir négociant automobile”, nous décryptons les 4 étapes clés qui vous permettront de vous lancer sereinement dans l’aventure. 

 

 

4 étapes clés à suivre pour devenir négociant automobile

 

Créer votre société

Toute création d’entreprise débute par une étude de marché. C’est l’élément indispensable pour déterminer si votre business est viable ou non. Cette étude vous permettra de définir votre zone d'implantation, les produits ou services que vous allez proposer ou encore vos clients cibles. 

Une fois cette étude réalisée, ce sera le moment pour vous de choisir la forme juridique de votre entreprise et de l'immatriculer au registre du commerce.

Ces formalités administratives sont obligatoires dans la création d’une entreprise de négoce automobile. 

Suite à cela, vous pourrez vous focaliser sur la partie financements. Où trouver les fonds à investir dans votre activité ? Nous vous détaillons les possibilités dans notre livre blanc. 

Enfin, pour finaliser la création de votre entreprise, il faudra mettre en place un système pour gérer votre comptabilité, une obligation légale. 

 

 

Développer votre point de vente 

Une fois l’étape de la création d’entreprise réalisée, ce sera le moment pour vous de développer votre point de vente. Pour ce faire, plusieurs éléments seront nécessaires :


1. Avoir du stock et donc un processus de sourcing. Que votre stock soit physique ou virtuel vous devrez trouver des fournisseurs. Ceux-ci sont nombreux, il faudra les choisir en fonction de votre budget et de vos besoins. 


2. Tenir à jour un livre de police. La réglementation impose à tous les vendeurs de véhicules de tenir à jour un livre de police. Vous avez la possibilité de le faire à la main ou de le digitaliser. Pour gagner du temps et faire du volume, nous vous conseillons fortement cette seconde option


3. Trouver un parc de stockage. La localisation de votre point de vente est un élément stratégique important. Si l’investissement dans un local n’est pas possible au commencement, d’autres solutions s’offrent à vous, que nous explicitons dans notre livre blanc


4. Souscrire à une assurance garage pour vous protéger en cas de problème. 

 

 

Gérer vos ventes 

Une fois que votre stratégie de point de vente est en place, il est essentiel de mettre en place un cycle de vente clair, avec bons de commande, factures, acomptes, avoirs, arrhes, etc. Cela vous permettra de gérer vos ventes de manière fluide. 

La gestion de votre stock est également primordiale. Il faudra renouveler votre stock régulièrement afin que vos véhicules ne perdent pas de valeur. 

L’utilisation d’un référentiel peut vous faire gagner du temps sur l’identification des véhicules par leur numéro d’immatriculation ou de série. Ainsi, vous éviterez d’avoir à saisir toutes les informations à la main. 

Afin d’étoffer votre offre, nous vous conseillons de proposer des produits ou services complémentaires comme la garantie, le financement, la location, la livraison à domicile, les prestations mécaniques, etc. 

 

 

Soigner votre image de marque 

Votre image est le reflet de votre entreprise. Le choix de votre nom d’enseigne, de votre identité visuelle, logo et environnement d’accueil sont donc des éléments primordiaux. 


Pour développer votre notoriété et donc vous faire connaître, vous aurez à portée de main divers canaux de distribution comme les médias, votre site web, vos réseaux sociaux, des opérations marketing etc. Établir une véritable stratégie de communication est indispensable pour assurer la croissance de votre activité


La fidélisation de vos clients est également un élément clé qui vous permettra d’être coopté. Il est donc important de rester en contact avec vos acheteurs, collecter leurs avis, leur donner des nouvelles, être disponible à la fois pour vos clients et prospects : cette stratégie fera toute la différence auprès de votre clientèle. 


Ces 4 étapes pour être négociant automobile sont essentielles. Pour retrouver tous nos conseils et en apprendre davantage sur ce sujet, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc “Nos conseils pour devenir négociant automobile”. Vous aurez ensuite toutes les cartes en main pour lancer votre business en toute sérénité. 

 

Lien de téléchargement ici :

Négociant automobile mode d'emploi : télécharger le livre blanc

Vous souhaitez en savoir plus ?

Notre équipe est disponible pour vous présenter le logiciel et répondre à toutes vos questions.

Articles liés

Interview : Raynald Thevenet, directeur général AutoJM

Raynald Thevenet nous partage son retour d'expérience

https://www.keplervo.com/fr/blog/interview-raynald-thevenet-directeur-general-autojm
Votre business passe à la vitesse supérieure !

KonnectVO est un programme d’automatisation de flux de gré à gré, en temps réel, pour aider les professionnels du négo...

https://www.keplervo.com/fr/blog/votre-business-passe-a-la-vitesse-superieure
Interview : Olivier Cuisinier, gérant de Cuisinier Automobiles

Olivier Cuisinier nous partage son retour d'expérience en tant que premier client chez Kepler VO

https://www.keplervo.com/fr/blog/interview-olivier-cuisinier-gerant-cuisinier-automobiles